La prothésie ongulaire est un métier artistique en pleine expansion. Il s'agit d'une profession de plus en plus plébiscitée qui prend en compte les soins des ongles, des mains ou des pieds. Cela dit, sachez que le métier de styliste ongulaire dispose de plusieurs atouts. En effet, la prothésiste ongulaire allie à la perfection créativité et praticité. Pour devenir prothésiste ongulaire, il convient cependant de savoir comment s’y prendre. Voici quelques dispositions à prendre à ce propos.

Renseignez-vous sur le métier de prothésiste ongulaire

Lorsque vous envisagez de devenir prothésiste ongulaire, il est impératif de se renseigner sur ce type de métier. La prothésiste ongulaire est une spécialiste qui s'occupe de la beauté des ongles des mains et des pieds. Celle-ci doit s’attarder sur la satisfaction des clientes. Ainsi, elle doit considérer leur profil et leurs besoins spécifiques. Cela dit, il convient de préciser que cette profession de soins des ongles repose sur des normes de sécurité et d’hygiène.

Par ailleurs, sachez que la prothésiste ongulaire peut travailler dans les salons de coiffure, les spas et les instituts de beauté. De surcroît, vous devez savoir que la prothésiste ongulaire fait appel à plus d’une technique dans les soins des ongles. Bien qu’il en existe plusieurs, certaines se démarquent véritablement du lot. Il s’agit entre autres des pratiques d’extension, de remplissage et de modelage.

Optez pour une formation de beauté des ongles

Pour vous mettre à la prothésie ongulaire, plusieurs options s’offrent à vous. En réalité, vous avez la possibilité de vous servir de votre expérience relative aux soins des ongles. Cependant, pour mieux se démarquer, il est préférable d’intégrer une école de cosmétique. Cette dernière propose généralement plusieurs formations. Toutefois, il est impératif de disposer d'un CAP esthétique-cosmétique-parfumerie. Il s'agit d'un diplôme s'étalant sur une durée de deux ans et accessible à la sortie du collège.

  Formation fleurs de bach en ligne

Outre le CAP, vous pouvez choisir un BAC pro esthétique, un Bachelor esthétique, un BTS esthétique. En choisissant l’une de ces formations, vous bénéficierez d’un véritable savoir-faire. Pour les différentes formations, vous serez appelé à débourser en moyenne un montant compris entre 700 et 1 500 euros.

Mettez en pratique les aptitudes relatives au métier de prothésiste ongulaire

Si vous décidez de devenir prothésiste ongulaire, vous devez disposer de plusieurs qualités et compétences. Du fait de la complexité de ce métier, il est préférable d’y mettre une véritable rigueur. Il faut s’attarder essentiellement sur l’esthétique des ongles et sur la précision des autres gestes. De plus, vous devez faire preuve de dextérité et de méticulosité dans la pose des faux-ongles. Outre cet aspect, n’hésitez pas à prendre en considération les pratiques d’hygiène. Ce faisant, vous limitez les éventuelles infections pouvant être liées à votre travail. De plus, la prothésiste ongulaire doit s’attarder sur la fidélisation des clientes en créant un bon lien relationnel.

Bien que la prothésiste ongulaire puisse travailler dans les salons de coiffure, il existe la possibilité de se lancer à son propre compte. Pour ce faire, vous pouvez ouvrir un institut de beauté en ville ou vous vous installez à domicile. Sachez que cette approche demande plusieurs procédures. En effet, vous devez faire des démarches administratives. De surcroît, il faut prévoir un budget indispensable pour l'achat des équipements.