Sur le marché du travail actuel, il ne suffit pas d’avoir les compétences nécessaires pour être développeur. Vous devez avoir un portefeuille de projets et d’applications pour démontrer que vous pouvez créer quelque chose d’utile par vous-même. Si vous envisagez de devenir un développeur de logiciels indépendant, que ce soit votre principale source de revenus ou un second emploi pour un revenu complémentaire, ce guide est fait pour vous !

Le métier de développeur de logiciels indépendant présente de nombreux avantages : Il vous offre une certaine flexibilité quant au lieu et à la manière dont vous travaillez, il vous donne l’occasion d’entreprendre des projets qui vous intéressent et il peut vous aider à garder votre emploi de jour intéressant en poursuivant une activité secondaire. Cependant, l’indépendance a aussi ses défis. Il y a des coûts initiaux pour la création de votre entreprise, des pièges potentiels si vous n’assurez pas la maintenance des contrats ou des licences pour les logiciels tiers utilisés dans vos produits, et il y a la pression constante du besoin de nouveaux clients si ce n’est pas simplement un hobby. Cet article de blog couvre tout ce que vous devez savoir sur le métier de développeur indépendant, y compris les conseils d’autres professionnels qui l’ont exercé.

Que faut-il pour devenir un développeur indépendant ?

développeur freelance

Les conditions de base pour devenir un développeur indépendant sont d’avoir un certain degré de compétences en développement de logiciels, d’être capable de travailler avec une équipe et de gérer son temps et ses finances. Au-delà, les spécificités dépendent du type d’applications que vous souhaitez créer, des personnes qui les utiliseront et de l’endroit où vous souhaitez travailler. Vous devez avoir une connaissance de base de la programmation et des différents langages et cadres de travail que vous pouvez utiliser pour vos projets.

Si vous n’êtes pas un programmeur, vous pouvez néanmoins devenir un développeur de logiciels en apprenant à coder. En tant que développeur indépendant, vous pouvez travailler au sein d’une équipe ou seul. Si vous voulez travailler en équipe, vous devez être capable de communiquer vos idées efficacement et de travailler avec d’autres développeurs qui peuvent avoir des niveaux de compétences et des antécédents complètement différents. Si vous souhaitez travailler seul, vous devez être capable de gérer efficacement votre temps et de vous motiver lorsque vous devez vous concentrer sur votre travail.

  Comment devenir nounou à domicile ?

Devriez-vous devenir un développeur indépendant ?

Devenir un développeur indépendant peut être une évolution de carrière très positive, mais seulement si c’est la bonne décision pour vous et vos objectifs. Si vous envisagez de vous mettre à votre compte en tant que développeur, voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Comment allez-vous trouver des clients et des projets ?
  • Quelle est la rémunération des emplois de développeur indépendant ?
  • Quels sont les coûts liés au fait d’être un développeur indépendant ?
  • Quels sont les défis du travail indépendant ?
  • Quels sont les avantages d’être un développeur indépendant ?

Quelles sont les étapes à suivre pour devenir un développeur indépendant ?

Il existe de nombreux chemins différents pour devenir un développeur indépendant, et ceci n’est qu’un guide général pour vous aider à démarrer.

développeur
Développeur freelance

Sachez ce que vous voulez faire : Voulez-vous coder des applications mobiles ? Voulez-vous écrire du code pour des applications Web ? Voulez-vous créer des interfaces logicielles ? Voulez-vous concevoir des interfaces utilisateur ? Voulez-vous créer des jeux vidéo ? Voulez-vous créer une intelligence artificielle (IA) ?

Apprenez ce que vous devez savoir : Si vous ne connaissez pas les bases de la programmation, commencez par là.

Constituez un portefeuille de projets : Trouvez quelque chose de simple à créer pour pouvoir l’ajouter à votre portfolio en tant que projet simple. Il peut s’agir d’un jeu, d’une application ou d’un site Web.

Décidez si le statut de freelance vous convient.

Si vous envisagez de vous mettre à votre compte en tant que développeur indépendant, demandez-vous d’abord si c’est la bonne décision pour vous. Être un développeur indépendant comporte des défis, et il peut être difficile de trouver les clients dont vous avez besoin pour réussir. Combien d’argent avez-vous besoin de gagner ? Où voulez-vous travailler ? Avec qui voulez-vous travailler ? Quelles sont les compétences dont vous avez besoin pour réussir ? Combien de temps voulez-vous passer à travailler ?

Choisissez les plateformes sur lesquelles vous voulez vous concentrer.

Devenir développeur freelance

Il existe de nombreuses plateformes différentes sur lesquelles vous pouvez trouver du travail en freelance en tant que développeur. Toutes les plateformes ne sont pas égales, il est donc important de faire des recherches et de choisir les plateformes sur lesquelles vous voulez vous concentrer. Combien le travail est-il rémunéré ? Combien de projets y a-t-il ? La plate-forme est-elle compétitive ? Quels types de projets sont disponibles ? Combien d’utilisateurs y a-t-il sur la plateforme ?

Développez votre portefeuille et trouvez des clients

Après avoir choisi les plateformes sur lesquelles vous souhaitez vous concentrer, il est temps de constituer votre portfolio. Il est important d’avoir un portfolio que vous pouvez montrer à vos clients et à vos employeurs potentiels. Un portfolio peut être aussi simple qu’un site Web contenant des exemples de travaux que vous avez effectués dans le passé ou des exemples de projets sur lesquels vous avez travaillé. Quelles sont les compétences que vous possédez ou que vous souhaitez acquérir ? De quels outils avez-vous besoin pour constituer votre portfolio ? Qui sont vos clients potentiels ? Comment trouvez-vous des clients ?

  Comment se former à la domotique en ligne

Les avantages de devenir développeur indépendant

Ceci n’est qu’un bref aperçu de ce qu’il faut pour devenir un développeur indépendant et de ce que vous devez savoir pour réussir dans ce domaine. Si vous envisagez de faire carrière dans ce domaine, il est important de faire vos recherches et de comprendre tous les défis et les avantages du métier de développeur indépendant.

Quelles formations pour apprendre le développement web et devenir webmaster ?


Le webmaster doit être capable de gérer les sites web, le référencement et la maintenance informatique. Il est également responsable de la rédaction des contenus et du design des sites internet qu’il crée. Il a un rôle d’interface entre les clients, les développeurs et l’entreprise.

Pour devenir webmaster, il est nécessaire d’obtenir au préalable une licence professionnelle en informatique ou en multimédia :

  • Bac +2 (BTS ou DUT informatique) : Licence professionnelle en informatique
  • Bac +3 (Master 2 en informatique) : Master professionnel en Informatique
  • Bac +5 (DESS, DEA ou diplôme d’ingénieur) : Diplôme d’ingénieur ou Master Recherche

Il existe aussi de nombreux masters en webmaster à l’Université. Les formations sont très spécialisées, mais permettent d’acquérir une expérience professionnelle et un niveau bac +5. Le plus réputé est le master professionnel en webdesign. Il est également possible de poursuivre vers une spécialisation :

  • Webmaster éditorial et multimédia
  • Webdesigner (ou graphiste) Web, multimédia et interactif
  • Développeur multimédia
  • Chef de projet informatique (ou chef de projet internet)

Il est également possible pour ceux qui souhaitent s’orienter vers l’entreprenariat, d’intégrer directement une entreprise. Les entreprises sont nombreuses à embaucher des webmasters. Le salaire varie en fonction du niveau d’études et du poste.

Le webmaster peut être salarié ou indépendant.

Les qualités d’un bon webmaster : Pour exercer en tant que webmaster, le plus important est de savoir gérer son stress : un bon professionnel sait faire face à toutes les situations et n’est jamais pris au dépourvu ! Il a également des qualités relationnelles, notamment pour la gestion des projets : il doit être à l’écoute des utilisateurs et savoir communiquer avec eux.
Il sait également faire de la veille sur les nouveautés, et doit savoir être réactif pour répondre à toutes les demandes.

Un webmaster peut travailler en agence de communication ou en entreprise.

Les formations pour devenir webmaster

Le métier de webmaster est accessible avec un diplôme bac +2 : le BTS Services informatiques aux organisations (SISR) ou le BTS services informatique aux entreprises (SIO). Les formations durent 2 ans et permettent d’apprendre toutes les facettes du métier : gestion de projets et d’équipe, communication et gestion des contenus…
Il est également possible d’obtenir un bac +3 en informatique ou multimédia. Les formations sont généralement dispensées par des écoles spécialisées dans la formation à distance.

  Comment devenir naturopathe avec une formation à distance

Les débouchés du métier de webmaster

Un webmaster peut exercer son activité en tant que salarié dans une entreprise ou comme indépendant. Il peut également travailler au sein même d’une agence web, pour être chargé des projets web et multimédia : il peut alors être webmaster d’un site, ou chargé de la création et du développement.

Les salaires envisageables pour un métier de webmaster

Un webmaster peut toucher entre 1500 et 2500 euros brut par mois. Le salaire moyen est compris entre 2000 et 3500 euros bruts par mois. Le salaire varie beaucoup selon l’expérience du travailleur, ainsi que sa région d’origine. En Île-de-France, il peut gagner jusqu’à 4000 euros nets mensuels.

En savoir plus :

  • Fiche métier : webmaster, les qualités requises pour le poste
  • Fiche métier : développeur web, les compétences indispensables pour ce travail
  • Fiche métier : développeur full stack, zoom sur le métier de développeur full stack
  • Fiche métier : consultant informatique freelance, zoom sur le métier de consultant informatique free-lance

Les formations à suivre pour travailler dans le web et la communication digitale; Vous pouvez suivre des études supérieures dans une école spécialisée, ou une formation professionnelle en alternance. Vous pouvez également opter pour la formation en ligne et suivre des cours à distance. Pour travailler dans le web et la communication digitale, vous devrez avoir un niveau bac +3 minimum dans l’un des domaines de compétences suivants :

  • Bac+2 : DUT informatique ;
  • Bac+2 : BTS communication visuelle ;
  • Bac+3 : Licence pro en marketing digital et e-business ;
  • Bac+5 : Master pro en communication, marketing, publicité ou en management des entreprises.

Vous pouvez également suivre des formations professionnelles dans une école privée, ou intégrer une formation professionnelle continue pour vous perfectionner.

Le salaire du webdesigner

En tant que web designer free-lance, le salaire moyen d’un webdesigner se situe entre 2 000 et 3 000 euros bruts par mois. Il peut augmenter avec l’expérience et les projets réalisés. Le salaire varie selon le niveau de qualification du travailleur ainsi que de l’entreprise pour laquelle il travaille. Le salaire moyen d’un développeur web est compris en moyenne entre 1 800 et 2 000 euros bruts par mois. Le salaire d’un ingénieur en développement informatique est compris entre 3 500 et 5 000 euros bruts par mois, selon les compétences techniques de ce professionnel.
Vous pouvez aussi trouver un emploi dans des agences web, ou encore travailler comme freelance en tant qu’infographiste, webmaster ou designer graphique.